RemonterDescendre


Bienvenue dans une école envoûtante et magique [NC-18 H/Y/Y]
 

 :: Les saveurs d'une bulle Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hey! I just met you and this is crazy! [Karen Carmine][FINIT]

avatar
Jack Selherand
Cuisinier à "Les saveurs d'une bulle"
Messages : 54
Date d'inscription : 19/12/2017
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 23 Déc - 12:48


"Les saveurs d'une bulle" est un restaurant et salon de thé situé en ville, ouvert du lundi au vendredi de 12h00 à 18h00 et le samedi de 16h00 à 20h00. La spécialité est le Ramen printaniers et ses œufs mollets, il y a aussi les Okonomiyakis, son tempura de crevettes et sa soupe de miso. Le restaurant est aussi connu pour son zenzou appelé aussi thé aux perles et ses divers pâtisseries japonaises ou occidentales. L'établissement est tenu par Madame Isumi Satô.

C'est ici que je travaille en temps que serveurs et parfois en aide de cuisine. Le jour de l'entretien, j'étais beaucoup stressé et intimidé, car à part mon village natale je n'avais jamais eu affaire au climat urbain. Chez ma mère on avait le minimum pour vivre, mais en ville c'est différent, et aussi plus compliqué. Ce qui fait que durant un mois ça n'a pas été facile de trouver un logement, valider les papiers, acheter un abonnement internet et téléphonique... Il a même fallu que j'achète un téléphone portable car c'est plus pratique pour le travail.

Après il y a des choses amusantes comme les bus, métro ou ses drôles de petites boites avec des bouchons sur des fils qu'on met dans les oreilles et on entend de la musique, c'est fou.

Cela a donc faire plus d'un mois et demie que je travaille aux "Saveurs d'une bulle". Vers 14h45, quand le service restauration prend fin et que le service salon de thé commence, Madame Satô qui aime me surnommer Jacky, me demande de m’occuper du salon de thé comme les mercredi après midi sont souvent le jour le plus calme dans la semaine. J'apprécie la confiance qu'elle a en moi.

Je veille donc à la propreté de l'établissement, que les curieux n'hésitent pas à venir prendre une zenzou ou pâtisserie... Mais l'après midi est assez calme/ Heureusement qu'il y a la radio et ses chouettes morceaux de musiques pour m'éviter de m'ennuyer. Et dernièrement j'ai ajouté sur ma boite à musique beaucoup de morceaux vraiment supers! Et une de mes chansons préférées est un train de passer alors que je passe le balai dans la salle. L'air de guitare, le son lourd de la batterie. Je balance ma tête et essaye de me retenir de chanter :

Puis vient le refrain, et je mime un air de guitare sur le balai et cette fois je ne peux me retenir et me met à chanter :

- "Hey young blood! Doesn't it feel, like our time is running out?"

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Karen Carmine
1ère Année
Messages : 17
Date d'inscription : 22/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 23 Déc - 14:23
Froid, voilà comment décrire le temps aujourd'hui. La ville n'était actuellement ensevelie sous la neige, mais les vents et les températures basses n'aidaient pas à maintenir des températures corporelles très élevées, sans l'aide extérieur de vêtements chaud ou d'une tierce personne. C'est donc avec l'aide de vêtements chaud que se baladait Karen en ville,.

Habillée de sa jupe habituelle, malgré le froid présent, disposant malgré tout d'une bonne paire de chaussettes hautes, de chaussures bien isolées du froid, d'un pull bien chaud sous une jolie petite veste, le tout accompagné d'une panoplie blanche de gants, bonnet et écharpe, la gothique passait dans les différents marchés de la ville, qui auraient bien besoin de la neige pour émettre une ambiance féerique, en plus de celle festive qui s'en dégageait déjà. Mais même sans la neige, Karen pu tout de même profiter d'un bon chocolat chaud, de quelques marrons cuits au feu de bois, et de quelques provisions diverses et variées, allant du sucre d'orge au pain d'épices. elle décida de s'arrêter à un salon de thé et restaurant “Les saveurs d'une bulle”

C’est dès qu'elle entre dans le restaurant quelle vis un charmant renard de chanter une de ses chanson préféré et ne pouvait s'empêcher de chanter avec lui.

“I’m going to change you like a remix Then I’ll raise you like a phoenix”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jack Selherand
Cuisinier à "Les saveurs d'une bulle"
Messages : 54
Date d'inscription : 19/12/2017
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 23 Déc - 14:52


Lancé tel un de ses jeunes rockers dynamiques faisant vibrer le cœur des adolescentes, l'adrénaline redescendit un peu lorsqu'une voix féminine me fit sortir de ma revenir musicale, continuant avec perfection la suite du refrain. Je me retourne et voit une cliente qui venait d'entrer dans le salon de thé.

Elle avait une allure un peu frêle, comme si elle pouvait se briser sous la force du vent, et pourtant le ton de sa voix quand elle chanta était sûr et puissant. Ses cernes sombres sous des yeux mauves lui donnaient l'air fatigué, ses cheveux étaient longs et sombre comme une nuit sans étoile mais marqués par une mèche saphir. Elle avait un style vestimentaire un peu différent des autres humains que j'avais eu l'occasion de croiser dans la rue.Ce qui, la démarquait un peu plus des clients habituels un peu trop sérieux à mon gout.

De part sa présence, son allure inhabituelle et le fait qu'elle se joignait à ce drôle de jeu. Ceci rendait la situation présente un peu cocasse.

N'importe qui ce serait arrêté et aurait rougi de honte à ce moment là. C'est vrai qu'à part chantonner sous la douche ou quand j'épluche des carottes, je suis pas habitué à ce qu'on m'entende chanter et encore moins à ce que quelqu'un se joigne à moi. Seulement, je ne sais pas comment expliquer ça mais plutôt que de m'arrêter de chanter, je souris à la jeune demoiselle, l'adrénaline revient un peu et me laisse à nouveau entraîner dans ce jeu de musicien et reprend presque aussitôt :

-"Wearing our vintage misery! No, i Think it looked better on me"

Drôle de manière de briser la glace quand on vient de rencontrer quelqu'un. Un renard et une humaine chantant Phoenix des Fall out Boys. Il y a pas à dire, on formait un curieux duo qui amusait les passants.

Cela dure le temps de la chanson, puis, la première chose qui me passe en travers de la tête quand la chanson prend fin c'est :"Si Isumi apprend ça je suis mal". Et heureusement qu'Aoto le cuisinier n'est pas là il me ferait pousser la chansonnette plus souvent avec lui quand il faut écaler les yeux et préparer la salade. Du coup, je repose le fidèle balai guitare puis commence le speech habituel de tout serveur de salon de thé à l'humaine:


-"Hum .... Bonjour et bienvenue au Temps d'une bulle je...
Vous désirez quelque chose?


Je dois avouer qu'on fait mieux quand on rencontre quelqu'un mais bon que voulez vous...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Karen Carmine
1ère Année
Messages : 17
Date d'inscription : 22/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Déc - 13:17
Normalement, lorsque l’on rentre dans un restaurant, on attend que l’on y vas pour commander de la nourriture et non pour chanter une chanson des fall out boys avec l’un des employés de cet établissement. Karen ne se plaignait absolument pas de cette situation et chantât de bon cœur avec ce renard qu’elle ne pouvait s'empêcher de trouver séduisant.

Elle n’avait absolument pas les même opinion que sa mère sur les furry. C’est même tout le contraire; sa mère détestait les furry et était une raciste alors que Karen était absolument pas une raciste et s’était toujours senti attiré par les furry et ce renard était son type. elle continuait de chanter ainsi avec lui.

“Cross walks and crossed hearts and hope to die Seal the clouds with grey lining”

Il était un excellent chanteur et cette chanson était une de ses préférer. Elle avait l'habitude de l'écouter pendant qu’elle bossait sur son site donc à force elle connaissait les parole par cœur. Ce duo improvisé continua pendant un petit moment jusqu'à l’employer commença le speech habituelle que tout serveur devait apprendre par coeur.

“Euh, Oui, On m’as toujours que la spécialité d’ici était délicieuse donc j’ai envie de la tester!”

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jack Selherand
Cuisinier à "Les saveurs d'une bulle"
Messages : 54
Date d'inscription : 19/12/2017
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Déc - 22:45

Après cette cession de chant je pensais pas que j'aurais le cran de regarder droit dans les yeux la jeune femme qui me faisait face et qui visiblement désirait consommait. Cela ne m'étais jamais arrivé avant mais croiser son regard était difficile. Ce n'est pas que je ne veux pas la regarder non au contraire. C'est la première fois que je trouve quelqu'un d'aussi... séduisant?

Je sais pas comment décrire ça, c'est... étrange mais pas désagréable. Mais je n'ai pas le temps de penser à ce qui m'arrive que la demoiselle me demande la spécialité de la maison. Les joues légèrement rouge je réponds en souriant bêtement :

-Spécialité? Ah: Oui! Euh, installez vous je vais vous apportez ça

Je manque de trébuchet sur mon balai guitare que je m'empresse de ranger dans le placard, je passe mes mains sous l'eau chaude avec un peu de savon et commence la préparation de la commande de mademoiselle.

Je n'ai même pas pensé à lui demander son nom. Mais attend je crois que ça ferait bizarre qu'un serveur demande le nom d'une cliente comme ça? Est ce qu'elle vivait par ici? Ou était elle juste de passage? Le thé faut pas que je le laisse trop infusé! Après 6 minutes de préparation, je finis par revenir vers l'unique cliente de cet après midi, toujours aussi resplendissante je dois l'avouer...

Puis dépose doucement le plateau devant elle et lui annonce la spécialité:

- Alors, je vous propose un mochi fruit de la passion fourré au haricot rouge, avec son gingembre confit, un thé vert avec ses mignardises maison.

Je devrais peut être m'éloigner pour la laisser savourer en paix. Mais alors que je me retourne, je me demande si... est ce que je devrais partir comme ça? On croise ce genre de personne si rarement au cours de sa vie. Je serre les poings, prend une profonde respiration, puis revient vers la jeune femme et lui demande:

- Je... est ce que ça vous dérange si je reste faire un peu faire la conversation avec vous? c'est pas tous les jours qu'on peut chanter en duo Phoenix de Fall out Boys... Ho et... je m'appelle Jack.

Je l'avoue c'est idiot et maladroit comme manière de dire, j'aimerais apprendre à faire votre connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Karen Carmine
1ère Année
Messages : 17
Date d'inscription : 22/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 28 Déc - 8:32
Karen avait toujours un peu de mal à croiser le regard du renard après cette session de chant improvisé, elle n’avait jamais chanter en public et ni même pour son propre car elle a toujours pensé qu’elle avait aucun talent pour cela et qu’elle était une horrible chanteuse et la seule raison que le serveur ne l’avais pas stopper était qu’il avait pitié d’elle.
Enfin c’était ce qu’elle pensait.

“Merci..”

C’était tout ce qu’elle pouvait dire, tout en rougissant lorsque le charmant renard partit préparer sa commande et elle s’assit à la table la plus proche et ne pouvait s'empêcher de continuer à penser à ce serveur.

Elle avait envie de connaitre son nom et de savoir un peu plus sur lui mais, elle se disait que pour lui, elle était juste que une simple cliente mais, Karen aimerait que lui et et elle pourrait prendre un peu de temps juste pour discuter un peu.

La gothique fut sortie de ses pensée lorsque le serveur qui occupe de ses penses arriver avec ce qu’elle avait commander

“Merci! Cela à l’air complètement délicieux!”

Karen buva une petite gorgée de son thé et il était absolument délicieux et à sa plus grande surprise, le charmant renard voulait passer un peu de temps avec elle.

“O… oui avec plaisirs! Mon nom est Karen Carmine, ravie de te rencontrer Jack! au passage, désolé Je chantais surement très mal cette chanson.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jack Selherand
Cuisinier à "Les saveurs d'une bulle"
Messages : 54
Date d'inscription : 19/12/2017
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 28 Déc - 23:16

Elle s'appellait Karen Carmine, je ne sais pas pourquoi mais... Je trouvais ce nom magnifique. Dans la sonorité un peu douce mais aussi la présence du r. Elle s'excusait de ne pas savoir chanter aussi bine que moi. Je lui dis pour la rassurer :

- Si tu m'entendais chanter Figaro sous la douche la matin tu me jetterais un seau d'eau glacé!

Ouais je n'aime pas et j'évite de monter dans les aiguës. La dernière fois, mon voisin du dessus a cru que l'alarme incendie sonnait chez moi.

Je profite de ma nouvelle rencontre pour parler avec ma récente amie de diverses choses. Je lui parle du village où j'ai grandi avec ma mère, ou l'hiver est rude mais on ne peut s'empêcher d'admirer les cimes enneigées des arbres, les sorties en traîneau, je lui parle des soirées pan cakes au sirop d'érable, de mon arrivée en ville, comment j'ai passé 3 semaines à comprendre comment brancher mon internet, ses étranges machines aux fils électriques qu'on branche sur des écran, ses petites boites avec des fils qu'on met dans les oreilles et on peut entendre de la musique du monde entier, mon premier jour ici où un sac riz de 5kg m'est tombé dessus car il avait mal été posé.

J'avoue que je ne fais pas trop attention à l'heure qui passe, l'après midi est calme et je dois avouer que je n'ai pas l'habitude de prendre autant la parole aussi longtemps. J'espère ne pas trop l'ennuyer avec mes histoires, qu'elle ne va pas partir, qu'elle reviendra au restaurant pour parler avec moi...

Cette idée me fait beaucoup rougir. C'est vrai qu'elle est jolie, ses pupilles mauves sont comme des améthystes. Timidement je masse ma nuque, puis lui affirme d'un ton penaud:

- Je... Désolé si j'ai un peu trop parlé... J'ai pas l'occasion de parler aux humains et j'ai pas beaucoup d'amis...

Réalisant que je commence à plomber l'ambiance, je finis par me ressaisir et lui demande:

- Mais dis moi Karen, tu habites en ville toi? Une aussi jolie fille comme toi doit avoir beaucoup de loisirs

Je rougis après avoir remarqué que le "jolie" est sortie sans que je fasse attention. Maintenant c'est sûr, elle va s'imaginer que je suis comme un de ses serveurs qui vendent leur gin tonic à la première venue pour les emmener ensuite dans leur voiture pour faire des choses pas catholiques.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Karen Carmine
1ère Année
Messages : 17
Date d'inscription : 22/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 2 Jan - 10:12
Karen ne pouvait s'empêcher de rire en attendant la remarque de Jack. Elle trouvait cela amusant mais l’idée de partager une douche avec lui plaisait énormément. Elle due lutter intérieurement pour ne pas rougir.

“Non, je ne pense pas que je ferais ça, je trouve que tu est un excellent et je pourrais passer des heures à t'entendre chanter…”

Oui, c’était la premières fois que Karen essayait de flirter avec une autre personne et cela n’était pas vraiment terrible mais la gothique passait un long moment à l’écouter parlais tout en mangeant le plat et en buvant le thé qu’elle avait commander. Karen était tout simplement fasciné par tout ce que Jack avait à dire.

Habituellement, elle aimait pas vraiment les interaction social de ce genre mais, avec Jack, elle en prenait du plaisir même si elle ne parlait pas beaucoup car elle ne savait pas trop quoi dire dans ce genre de situation mais, elle ne perdit pas de temps pour le rassurer.

“Au contraire, je passe un bon moment en discutant avec toi ainsi. c’est la premières fois que j’ai l’occasion de parler avec un furry et je n’ais pas beaucoup d’amis aussi.”

La gothique mit sa main sur sa jambe machinalement. Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle avait fait cela.

“Je vis en internat comme j’étudie à l'école pas loin d’ici. Enfaite, il faut dire que je passe pas mal de mon temps regarder des film d’horreur et écrire des histoire d’horreur sur mon blog. Tu as des loisirs ou des hobby particulier toi ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jack Selherand
Cuisinier à "Les saveurs d'une bulle"
Messages : 54
Date d'inscription : 19/12/2017
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 2 Jan - 19:10

Karen finit par prendre la parole; j'étais heureux de voir qu'elle passait un bon moment en ma compagnie. Je devais faire attention car j'ai failli poser ma main sur la sienne alors qu'elle me raconte un peu ce qu'elle aime faire et je dois avouer que cela me captive et que je trouve ça vraiment intéressant. je lui dis enjoué:

-Ecrire des histoires d'horreur? ça a l'air sympa, il faudra que je regarde ça à l'occasion. Mais sinon je sors un peu en forêt, je cherche des musiques pour mon aimempétrois et j'essaye de mieux comprendre le culture urbaine.

Je marque une légère pause pour prendre quelque chose à boire, un jus de goyave bien frais en canette, puis le lui affirme avec douceur et en souriant:

-Et si tu veux on peut être ami, moi j'en ai presque pas et persos je t'apprécie beaucoup même si on vient de se rencontrer.

J'ai peur que ça s'enchaîne un peu trop vite, parce que j’éprouve une certaine attirance pour cette jeune humaine, mes yeux se baladent parfois sur sa silhouette et assez honteusement, mon imagination me joue un bien mauvais tour et m'offre une brève vision d'elle nue de dos qui me regarde en souriant, je secoue ma tête et essaye de ne pas trop montrer les rougeurs de mes joues.

Mais j'aimerais en apprendre plus sur elle, d'où elle vient, sa vie, sa famille, est ce qu'elle a des projets pour plus tard, est ce qu'elle a quelqu'un dans sa vie... Mais hélas, je regarde l'heure et je remarque qu'il est déjà 18h00 passé, l'après midi est passée à une vitesse folle et c'est injuste. J'affirme alors:

- Merde... Je vais bientôt devoir commencer le ménage et entamer la fermeture. Euh dis moi...

Je n'ose pas finir ma phrase, mais j'ai envie de la revoir, j'ai envie de mieux la connaitre, de pouvoir regarder un film d'horreur avec elle, chanter avec elle, écouter un morceau des Fall out Boys avec elle, tenir sa main dans la mienne juste quelques secondes...

Je finis par oser lui demander :

- Est ce que... ça te dirait qu'on se... revoit? Genre à l'extérieur, au parc et qu'on s'échange nos numéros?

Je pensais pas que ça serait aussi dur à dire, d'autant que soutenir son regard est une véritable épreuve, mais ce n'est pas si désagréable. Son sourire me fait accélérer les battements de mon cœur.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Karen Carmine
1ère Année
Messages : 17
Date d'inscription : 22/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 4 Jan - 9:17
Karen ne se sentais pas vraiment à l’aise discuter avec une personne aussi charmante que lui et elle n’était pas du tout habitué qu'on s'intéresse tellement a elle. Il faut dire qu’elle préférait parler a d’autre personne sur forum ou par chatroom et elle avait habitude d'être ignoré par les autre. Elle ne se plaignait pas de se retrouver dans cette situation, c’est juste qu’elle ne savais pas vraiment quoi dire et comment agir dans cette situation.

Elle se permit de sourire lorsque Jack semblait être vraiment intéressé par les histoire d’horreur qu’elle écrivait dans son temps libres; Elle espérait de tout son coeur que ce renard dont elle commençait à tomber sous le charme.

“Tu te ballade en fôret toi aussi ? Enfin dans mon cas, je le faisais la nuit pour avoir l’inspiration pour une histoire.”


Cette sortie avait donné beaucoup d’inspiration a la gothique, même s'il elle avait réussi à se paumer dans cette endroit et avait mis plusieurs heure a s’en sortir. Elle continua de manger tout en buvant son thé. Karen se mit à rougir lorsqu'il demanda de devenir son amis.

“O..oui, je serais ravie devenir ton amie! Je t'apprécie énormément et j’aimerais que l’on continue à se voirs si possible…”


Elle était tellement heureuse qu’il voulait être son ami. Elle avait des amis mais c'était seulement sur internet donc Jack était son premier qu’elle a fait I.R.L. La gothique aimerait tant en apprendre plus sur lui mais, le temps n’était pas de leur côté ce jours. il était 18h00 passée, ce qui annonçait que le restaurant n’allait pas tarder à fermer. Heureusement, Jack lui proposa une solution à ce problème.

“Avec plaisirs! Voici mon numero!”


Elle écrit le numéro sur un morceau de papier tout en lui donnant l’argent pour payer la commande.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jack Selherand
Cuisinier à "Les saveurs d'une bulle"
Messages : 54
Date d'inscription : 19/12/2017
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 4 Jan - 14:51

Je m'imaginais en promenade avec Karen, cela avait un côté amusant même si on risquait de rencontrer un tout tas de drôles de bêtes. Je souris et j'avais envie de sauter de joie quand Karen accepta de me donner son numéro. Je le pris doucement, de peur de le faire tomber par terre ou de le déchirer par mégarde.

Je devrais lui donner le mien? Après tout, on est amis non? Je fouille dans mes poches à la recherche d'un stylo et de quoi noter tout en lui affirmant:

-D'accord, attend je note le mien... Voilà. Comme ça tu pourras me donner l'adresse de ton blog et me conseiller quelques films d'horreur.

J'avais l'impression que j'essayais de la retenir de partir, c'est vrai que j'aurais aimé passer un peu plus de temps avec elle. Et il était vrai qu'au fond de moi j'en avais envie, marcher avec elle, regarder le dernier film d'horreur au cinéma, parler musique... Je la trouvais plus attirante que jamais. J'hésitais à lui faire la bise, mais sentir la douceur et la chaleur de sa peau contre mes lèvres seraient une mauvaise idée, d'autant plus que j'étais en service.

Je fis un léger signe de la main lui souris et lui dis avec douceur :

-A très bientôt alors, passe une bonne soirée j'espère te revoir vite Karen.

Je la vis doucement s'éloigner, j'étais un peu triste mais quand je vis son numéro de portable toujours écrit à l'encre noir sur cette feuille de papier, je passa doucement mes doigts dessus, impatient de la revoir, de lui parler à nouveau. Je me dis à moi même les joues rouge:

-Très vite oui...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rose Red :: Les saveurs d'une bulle-
Sauter vers: